Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Chroniques
Peinture

Peinture

par Cross-Eyed
Quand vous achetez ou contruisez une moto, vous avez beaucoup de décisions à prendre, en fonction de vos préférences. Par exemple, quel modèle acheter, un modèle de base ou un custom, neuf ou usagé, chopper, old school ou un « rat bike » ? Vous devez aussi décider de quel genre de système d’échappement vous allez équiper votre moto, quel sera le « look » du siège et quelle couleur habillera votre moto. Assurez-vous de bien tenir compte de vos besoins réels, car un « shovelhead » rigide n’est pas ce qu’il y a de mieux si vous faites seulement de la grande route.

Vous allez devoir réfléchir sérieusement à la couleur, car beaucoup de gens sont encore indécis à cette étape de leur projet. En fait, la peinture compte pour une grande partie de l’apparence de la moto, d’où l’importance de faire un choix judicieux.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Technique

Technique

par André Bobinas

Je suis dans la merde, encore !

J’ai invité une amie pour une « ride » de fin de semaine. À mon arrivée, elle avait quatre valises pleines ! Maintenant quoi ? Je lui explique qu’on revient le lendemain alors « le linge que tu portes, un kit de rechange et un chandail chaud, c’est tout ce qu’on peut apporter. On n’a pas plus d’espace. » Elle a compris pour cette fois. Mais je dois trouver une solution, car la prochaine randonnée est de quatre jours ! Je sais qu’habituellement dans mes chroniques, j’implore Satan pour des moteurs d’enfer ou des transmissions qui vous feront traverser le feu, mais cette fois-ci, j’ai besoin d’une intervention divine. Dieu, aidez-moi !

Mes prières ont été exaucées avec la vision d’un « trailer ». Un « trailer » ? Les remorques sont pour les vieux ! Hey, je ne suis pas si jeune et est-ce que je sacrifierais des fins de semaine incroyables avec ma belle parce que ce n’est pas « cool » d’avoir une remorque ? Erreur. Maintenant, regardons de plus près cette « garde-robe roulante ». Premièrement, j’ai besoin de l’aide d’experts. Alors j’ai appelé Marion de chez Denray, un gars des plus sympathiques qui m’offre de le rencontrer pour en discuter. Alors avec son aide, j’ai établi une bonne description de ce que vous pouvez retrouver sur le marché.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Nos lecteurs

Nos lecteurs

WILD DEUCE
Par Mike Eddy

À vous l’exclusivité de mon Harley Davidson Deuce Custom 02, si je peux encore l’appeler ainsi. Les seules pièces originales sur le devant de la moto autres que le guidon sont la roue et le phare. J’ai vraiment aimé la roue de broches ainsi que le phare qui étaient sur le Deuce. Ils dégagent un look « Old School ». Au début, mon objectif était de mettre une roue plus large à l’arrière et de changer l’inclinaison de la fourche mais avant que je ne m’en aperçoive j’étais déjà en train de construire une « Pro-Street ». Elle est équipée de freins HHI, toutes les lignes à l’huile sont tressées en acier inoxydable, les tables de fourche ont une inclinaison de 5 degrés et les tubes ont été allongés de six pouces. Les clignotants sont insérés à l’intérieur des tables de fourche (ce qui faisait un job de moins à faire) pour garder un « look » sobre. Le guidon « Chubbies » vient de la compagnie « Wild - 1 » et les poignées sont de marque Harley. Je crois que je vais les changer pour des poignées « Gothic » d’Accutronix ainsi que les repose-pieds. Les contrôles avant « Legend » sont extensionnés de deux pouces. J’ai installé un système d’échappement Vance & Hines (Long-Big Shots) pour lui donner un son du tonnerre. Par contre l’hiver dernier, j’ai rajouté des silencieux pour amoindrir le son, car à toute les fois que je passais à côté d’une voiture équipée d’un système d’alarme, le système se déclenchait automatiquement...

Dites-le vous aussi!
info@revolutionmotorcyclemag.com



Montrez-le!

Montrez-le!

Faites-nous voir vos talents de photographe
Envoyez-nous des photos de votre bike, vos voyages, vos partys, vos souvenirs sur la route, lors d’un événement, etc.

Les plus originales ou les plus inusitées seront publiées.
Chaque année la meilleure photo choisie sera publiée en pleine page.

Les photos doivent êtres identifiées à l’endos (nom, adresse et téléphone) avec une description. Celles accompagnées d’une enveloppe pré-adresssée et pré-affranchie seront retournées.

Pour les photos numériques faites parvenir à : info@revolutionmotorcyclemag.com

Par courrier :
REVOLUTION MOTO MAG
1302, Avenue Garden, Mascouche
Québec J7L OA4



Old School

Old School

« HIP'S PARTS-SERVICE CYCLE »

Les appels téléphoniques… Quand vous y pensez vraiment, n’est-ce pas incroyable de voir comment les choses peuvent se faire simplement en plaçant un appel téléphonique ? Je veux dire qu’un simple appel téléphonique peut entraîner tout un enchaînement d’événements. Pouvez-vous croire qu’un simple appel téléphonique a effectivement marqué le point de départ de l’histoire que vous êtes en train de lire maintenant ? J’ai commencé à écrire cet article il n’y a pas trop longtemps quand une version moderne du transmetteur électrique d’Alexander Graham Bell (breveté en 1870) a été utilisé pour transmettre de l’information à nul autre que Pascal notre « très occupé » rédacteur en chef de notre magazine. L’expéditeur de ce message est le machiniste extraordinaire de tête de moteur Pat Juteau de J-Précision à St-Hubert, Québec. Il semble que Pat était un peu « excité » de transmettre l’information au sujet d’un atelier de motos en Ontario qui pouvait être d’un intérêt pour nous ici à Révolution. Peu de temps après que Pat eut raccroché, un deuxième appel téléphonique était placé. Pascal était heureux de transmettre l’info de Pat, qui à son tour m’a contacté pour ma prochaine mission, ce qui donnera ultérieurement le reportage sur «Old School ». Il n’a pas eu à faire usage de beaucoup de persuasion pour que j’accepte de me rendre au 900, rue Colborne Est à Brantford. Quand les mots « réplique d’usine Harley et trois générations d’une même famille » définissent un atelier de motos, la pile de mon téléphone portable est chargée et mes bagages sont faits en un rien de temps ! Pour poursuivre mon histoire, le troisième appel téléphonique est celui que j’ai placé à l’atelier en question de Hip’s Cycle et heureusement pour moi, Jon Hipkin a répondu à mon appel. Après m’être présenté, je lui ai expliqué que j’avais obtenu l’information par l’entremise de J-Précision. Nous avons échangé quelques mauvaises blagues et ensuite, Jon a accepté de parler de son entreprise familiale en partageant avec moi les secrets de sa réussite, un véritable privilège.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Entrevue

Entrevue

Heather New
Je ne sais pas pour vous, mais moi, je suis tellement fatigué de tout ce putain d’ego qui mène l’industrie de la moto ! Si j’étais né avec plusieurs doigts du centre, je serais plus que content de les diriger dans toutes les directions. L’on ne peut pas nier que l’industrie de la moto a subi de graves dommages, je veux dire de très graves dommages. Étant en quelque sorte un collectionneur, je reçois régulièrement dans ma boîte vocale des messages ou des courriels pour m’informer que des gars veulent vendre au plus sacrant leurs motos ou bien des pièces. Cela est vraiment triste. C’est triste de voir que nous en sommes rendus là. Selon moi, les contructeurs n’ont jamais été récompensés à leur juste valeur. En tout cas, selon moi, le sang, la sueur et les larmes qu’ils mettent dans leur art n’ont jamais au grand jamais été reconnus.

Plusieurs raisons ont été mentionnés pour tenter d’expliquer, pourquoi le marché de l’industrie de la moto est si chancelant ces temps-ci. La récession est un facteur tout comme l’autocorrection d’une industrie qui a explosé en popularité. Et nous pourrions même ajouter les maudits bas prix des motos japonaises. Pourtant, je ne pense pas qu’il y a quelqu’un avec assez de couilles pour se regarder dans le miroir et se poser des questions comme « est-ce moi ou mon ego qui aurait quelque chose à voir en tant qu’individu ou en tant que collectivité dans le rôle à jouer dans l’éloignement d’une clientèle qui était à nos portes ? ».

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook