Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Chroniques
Peinture

Peinture

par Alain Panneton
Pour cet article de Revolution Motorcycle Magazine, je vais terminer la peinture du Blade. Ayant déjà appliqué les couleurs de base et commencé les dessins, il me reste à terminer les derniers détails en ajoutant les âmes captives et en faisant saigner la machine. Je vernirai et polirai l’ensemble par la suite.

On se souvient qu’à l’étape précédente, j’avais créé une dague dont la fonction était de tuer les vampires pour ensuite emprisonner leurs âmes dans le corps de l’engin. J’avais défini des zones dans lesquelles nous pourrions apercevoir certaines de ces âmes capturées alors que d’autres seraient aperçues tentant de s’échapper de la surface même du bolide. Le bas du cadre qui devait recevoir le sang était resté vierge. J’aimerais noter que lorsque je prévois arrêter le travail sur une peinture pendant plus de 24 heures, j’applique deux à trois couches de base transparente. Cette étape...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Technique

Technique

par André Bobinas
Qui est-ce qui tape sur ce métal chaud ?

Depuis le temps que je fréquente ces usines de fabrication de motocyclettes, j’ai souvent eu l’occasion de rencontrer des ingénieurs très doués avec lesquels j’ai eu maintes conversations. Au cours de ces conversations, nous essayions tous autant que nous étions de trouver la recette miracle pour qu’une Harley aille encore plus vite. Puis tout à coup, un gars vous lance « vous devriez rencontrer mon copain ou mon cousin ou mon frère, il travaille sur les Harleys dans sa cuisine ». Cela dit, j’ai eu la chance de rencontrer, à mon avis, quelques-uns de ces derniers forgerons de motos, des gars qui travaillent avec des outils très simples et qui atteignent des résultats phénoménaux, tout ça parce qu’ils ont une passion de créer. En général, ils travaillent sur leurs propres motos et sont toujours disposés à aider un ami avec la leur. La plupart d’entre eux ont un emploi de jour pour payer les factures, mais le soir venu, ils massent le métal dans le seul but de relever un défi. J’ai vu certains de ces forgerons travailler sur une pièce avec une meule, une lime et du papier sablé pendant des heures même si une simple machine au laser aurait pu faire le travail en quelques minutes seulement. Pour eux, le temps n’est pas important ; seuls les résultats le sont. Comme il n’existe aucune école de motos « customs », à peu près tous les grands constructeurs de « bike» d’aujourd’hui ont débuté de cette façon. Ce sont de humbles et modestes débuts !

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Nos lecteurs

Nos lecteurs

L’idée de rouler en « chopper » me trottait dans la tête depuis très longtemps, je dirais depuis que j’avais vu le film « Easy Rider ». Toutefois, mon projet de posséder un chopper a commencé à prendre forme en feuilletant des revues comme celle-ci ! Je suis tombé en amour avec un modèle de Paul Yaffe, un chopper de dimension conservatrice simple et sans artifice. Et puis, j’ai rencontré Krusty qui venait de s’installer dans mon coin. J’ai tout de suite apprécié son style, son accueil et sa passion pour le « Old School », mais un peu plus d’un an s’est écoulé avant que je ne lui demande de monter un « bobber » pour ma blonde, tout en continuant de parler de mon rêve de me procurer mon chopper. J’en discutais avec Krusty, lui parlant des grandes lignes, de la façon dont je l’imaginais, tout en pensant qu’il s’agissait simplement d’un rêve… et que certainement, un jour viendrait...

À temps perdu, Krusty travaillait lui-même sur un projet personnel qu’il semblait chérir. Il me répétait sans cesse « Attends de voir le mien, je vais te le vendre ». Quand j’ai vu sa machine, aux lignes et dimensions que je voulais, je savais que je ne pouvais passer à côté ; mon rêve semblait se matérialiser. Nous nous sommes donc entendus tout de suite.

Dites-le vous aussi!
info@revolutionmotorcyclemag.com



Montrez-le!

Montrez-le!

Faites-nous voir vos talents de photographe
Envoyez-nous des photos de votre bike, vos voyages, vos partys, vos souvenirs sur la route, lors d’un événement, etc.

Les plus originales ou les plus inusitées seront publiées.
Chaque année la meilleure photo choisie sera publiée en pleine page.

Les photos doivent êtres identifiées à l’endos (nom, adresse et téléphone) avec une description. Celles accompagnées d’une enveloppe pré-adresssée et pré-affranchie seront retournées.

Pour les photos numériques faites parvenir à : info@revolutionmotorcyclemag.com

Par courrier :
REVOLUTION MOTO MAG
1302, Avenue Garden, Mascouche
Québec J7L OA4



Old School

Old School

Classic Les Vieilles Motos Du Québec

Ce mois-ci, le reportage « Old School » nous provient du Centre du Québec, une belle région du Canada. Elle n’est pas seulement reconnue comme le grenier de la province en raison de sa production agricole et de l’abondance du bétail, mais aussi comme un endroit très populaire pour les amateurs de motos qui aiment les belles d’autrefois.

Vous vous demandez pourquoi ? Et bien, c’est grâce à un homme du nom de Pierre Constant, un être qui se passionne pour tout ce qui a du caractère, de l’histoire et de l’esprit.

C’est lui qui est le responsable de la 16e édition annuelle, de la Classic Les Vielles Motos Du Québec de 2010 qui aura lieu à Sainte-Eulalie. Cette fête qui dure le temps d’un week-end a pris son essor dans la région de Drummondville en 1995, mais en raison des règlements restreints de la ville, du bruit et du talonnement injustifié, les organisateurs ont finalement décidé d’y renoncer. En 2001, une rencontre fortuite a eu lieu entre Jocelyn Lamothe (le propriétaire fondateur de l’événement) et Pierre Constant. Cette rencontre a ravivé l’enthousiasme des deux hommes et le Classic de vieilles motos a été relancé. Les deux hommes ont gardé une très bonne relation de travail au cours des années qui ont suivi. En 2002, M. Constant acheta tous les droits sur la foire...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Entrevue

Entrevue

Gilby Clarke
Où est-ce que cela nous amène ? Bien, dans ce cas-ci, permettez-moi de vous présenter à quelqu’un qui n’a besoin d’aucune présentation. GILBY CLARKE. Un héros de la guitare « rock » qui obtiendrait facilement un six sur six aux réponses des choses mentionnées sur ma liste, mais sans l’attitude ou la prétention, que nous octroyons si souvent mais injustement à ceux qui sont sous les projecteurs pour que notre pauvre petit ego se porte bien. Oui, c’est Gilby Clarke de Guns N’ Roses. C’est aussi Gilby Clarke de MC5, Nancy Sinatra, Heart et Rockstar Supernova. C’est aussi Gilby Clarke qui a écrit abondamment et qui a produit sa propre collection de musique solo, ce qui a donné d’excellents disques (vérifiez avec votre magasin de disques local, iTUNES, e-Bay, Amazon ou sur son site Internet – voir adresse à la fin de cet article) ce qui pourrait se résumer comme un hommage aux Rolling Stones, B.B. King et Johnny Thunders. Et son style de musique rock & blues qui inspire le désir et l’amour pour reconstruire et monter de vieilles moto stylées « old school ». Ouais ! Une vraie Rock Star avec des mains de mécano.

Quand Gilby n’est pas en tournée ou en train de crisser un volée à une de ses guitares « Les Paul » sur la Sunset Strip à Hollywood, il roule sur deux roues. Il a été vu sur ces « bikes » un peu partout, dans les sales ruelles d’Hollywood et sur la couverture de magazines de motos. En fait, Clarke a monté son Fat Boy et a roulé 3000 milles jusqu’au rallye de Sturgis en 2004 où il est allé jouer avec le groupe rock Heart au Buffalo Chip Campground. Depuis ce temps-là, il a mis autant de milles sur ses motos qu’il en a mis sur ses guitares en incluant le trajet annuel vers Sturgis où nous nous sommes rencontrés à l’été 2009 pour partager quelques histoires et faire du chemin ensemble.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook