Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Chroniques
Peinture

Peinture

par Alain Panneton
L’automne est arrivé. Pour certains, cette période signifie la fin de l’été et des longues randonnées en moto, le remisage de celle-ci et le début d’une période d’attente interminable qui mènera au printemps. Pour d’autres, l’automne est une période qui sera utilisée avec empressement pour modifier et améliorer leur bécane. Une des modifications les plus souvent réalisées à cette période est la peinture. Après y avoir pensé tout l’été, il est temps de passer à l’action, de défaire les pièces et de les amener chez le peintre que vous aurez choisi. Si vous prenez les bonnes décisions, vous réussirez à donner plus de caractère à votre monture. Si votre cheminement est mal réfléchi, eh bien…

Avant de faire le choix du carrossier ou du peintre qui fera la finition de vos pièces, quelques questions se posent. La première semble évidente : qui peinturera votre moto ? Comment trouverez-vous le bon peintre si vous n’avez pas d’abord ciblé vos propres besoins ? Faire peinturer sa moto peut sembler bien simple, mais il y a plusieurs facteurs à considérer. Désirezvous changer la couleur de votre moto ? Si oui, voulez-vous une couleur unie, métallisée, de type « candy » ou perlée, avec « flakes » ? Voulez-vous un schème de peinture ...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Technique

Technique

par André Bobinas
Ce mois-ci, nous parlerons des fesses.

Ouais, des fesses ! Désolé, les gars, pas de celles que nous voyons bouger sur les planchers de danse, bien qu’on pourrait en parler longuement de celleslà aussi. Nous parlerons plutôt des vôtres. Vous avez deviné. Cette chronique portera sur les sièges, les bons comme les moins bons et comment faire pour les différencier.

J’ai eu l’occasion d’essayer plusieurs sièges au cours de ma vie et certains sont à chier, d’où ma préfèrence pour les sièges de fabrication artisanale. Les bancs faits à la main sont conçus pour vous avec des matériaux choisis expressément pour votre gabarit. Dans la fabrication artisanale, les possibilités sont infinies. C’est donc une bonne chose de vous fixer une limite de budget à l’avance. Les artisans travaillent de pair avec vous. Certains d’entre eux exploitent des ateliers de haute technologie comme Halley-Wellet...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Nos lecteurs

Nos lecteurs

S t r e e t Bastard

Par Le Kid

Je gravite dans le monde du « airbrush » depuis 1990. En 1991, j’ai acheté mon premier Harley-Davidson (un Shovel 1979), soit un an après mes débuts avec l’aérographe. J’ai commencé par peindre mon propre bike puis celui d’un ami qui m’a donné ma première chance. Après cela, ma compagnie a évolué rapidement. Pendant dix ans, j’ai roulé ma bosse d’artiste peintre.

Étant artiste dans l’âme, j’ai décidé d’expérimenter un autre medium, le tatouage. Comme j’étais déjà connu dans le milieu artistique, les gens m’ont rapidement fait confiance. Mon nom était fait, j’étais « le Kid ». J’ai mis un peu de côté le « airbrush » sans jamais vraiment arrêter complètement. Je choisissais plutôt mes jobs, car le tatouage devenait de plus en plus populaire auprès de la génération d’aujourd’hui et est accessible à un plus grand nombre de clients.

Dites-le vous aussi!
info@revolutionmotorcyclemag.com



Montrez-le!

Montrez-le!

Faites-nous voir vos talents de photographe
Envoyez-nous des photos de votre bike, vos voyages, vos partys, vos souvenirs sur la route, lors d’un événement, etc.

Les plus originales ou les plus inusitées seront publiées.
Chaque année la meilleure photo choisie sera publiée en pleine page.

Les photos doivent êtres identifiées à l’endos (nom, adresse et téléphone) avec une description. Celles accompagnées d’une enveloppe pré-adresssée et pré-affranchie seront retournées.

Pour les photos numériques faites parvenir à : info@revolutionmotorcyclemag.com

Par courrier :
REVOLUTION MOTO MAG
1302, Avenue Garden, Mascouche
Québec J7L OA4



Old School

Old School

E D J O :

Comment mesure-t-on le succès ? Certaines personnes vous diront par leur statut social, la réalisation de leurs objectifs ou le niveau d’éducation qu’ils ont atteint. Pour d’autres, cela pourrait être la sorte de moto qu’ils conduisent, les milles qu’ils ont parcourus ou la qualité des personnes qui les entourent. Certaines gens pourraient aussi vous répondre qu’ils mesurent leur succès par la beauté de la terre qu’ils habitent, la rentabilité de leur entreprise, les projets qu’ils ont menés à bon port et même parfois, les choses qu’ils ont inventées. Si nous réfléchissions bien à cette question, cette liste pourrait être très longue. Alors comment qualifier quelqu’un qui a obtenu du succès sur tous les aspects que nous avons mentionnés? Un fonceur, est-ce que cela existe vraiment ? Selon la définition du dictionnaire, le mot fonceur décrit une personne qui va de l’avant, qui ne recule pas devant les difficultés. Eh bien, je crois que cela existe vraiment. Pourquoi en suis-je si sûr ? Eh bien, j’ai été témoin de première main le jour où j’ai rencontré Ed « Edjo » Leslie.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.





ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook