Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Chroniques
Painting

Peinture

par Alain Panneton
Un incontournable du domaine de la peinture custom est le «pinstripe». Peu d’individus maîtrisent cette technique qui exige une dextérité hors du commun et un oeil d’artiste. Que ce soit pour compléter un dessin fait à l’aérographe, pour faire ressortir les formes d’un véhicule grâce à quelques lignes bien placées ou en tant qu’élément graphique principal, le « pinstripe » se veut un art.

Ici au Québec, lorsqu’on parle de « pinstripe », le premier nom qui nous vient à l’esprit est « L’Artix ». Né en Beauce sous le nom d’André Roy, l’Artix a évolué depuis sa tendre enfance autour d’autos et de motos. Déjà, très jeune, il travaillait dans le garage familial où il s’amusait à décorer tout ce qu’il voyait (jusqu’aux moteurs), inspiré par plusieurs artistes américains qui créaient des murales psychédéliques sur les véhicules d’exposition.

Au fil des ans, il s’est fait la main avec le pinceau sur une infinité de projets. À un moment dans sa vie, tel un troubadour, il faisait le circuit américain d’exposition d’autos et de motos, allant de ville en ville offrant ses talents aux...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Technical

Technique

par André Bobinas
Cette industrie est remplie de gens talentueux, de fabriquants unique en leur genre. En utilisant leurs talents pour mouler la tôle ou pour découper un châssis, ils créent une oeuvre unique, différente des autres. Longer la route de l’originalité devient de plus en plus difficile dans ce domaine.

Après avoir passé tellement de temps à fabriquer une oeuvre « custom », qu’est-ce qu’un fabriquant fait pour les roues ? Plusieurs se tournent vers leur catalogue et en choisissent une belle paire. Ils réalisent certainement que lors de la prochaine exposition, leur oeuvre pourrait se retrouver côte à côte avec une autre moto avec les mêmes roues que celles de leur oeuvre « unique ». Malheureusement, plusieurs ne connaissent pas le secret de l’industrie… MM Billetworks ! MM Billetworks peuvent créer pour votre moto « stock » ou « custom » des roues en deux dimensions ou trois dimensions qui sont vraiment uniques. Si vous avez déjà aperçu des roues qui vous ont vraiment impressionné et que vous vous êtes demandé « qui fabrique ces roues ? », il y a de fortes chances qu’elles aient été fabriquées par MM Billetworks.

Scott McCoy et Blair McGrath de MM Billetworks sont tous les deux des passionnés de l’industrie de la moto. Ils se spécialisent à transformer les visions de leurs clients en projets réels. Blair est un fabriquant d’outils et de matrices depuis plus de 22 ans. Il y a déjà plus de huit ans qu’il a réalisé sa première roue en trois dimensions à partir d’un CNC. MM Billetworks utilisent le dernier cri en...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Say it!

Dites-le!

Avec ce numéro, Revolution Motorcycle Mag (RMM) entame déjà sa deuxième année d’existence. RMM a fait une pause réflexion après sa première année de publication.

Vous, nos lecteurs, nous avez aidés à faire le point en nous faisant part de vos suggestions et en nous contactant pour nous informer de ce qui se passait autour de vous. Nous vous en remercions et vous incitions à continuer. Vous nous avez lus, vous nous l’avez dit. Vous avez aimé le contenu canadien et international diversifié, l’information technique, la qualité d’impression et de conception ainsi que la distribution bilingue. L’accueil que vous avez réservé au magazine a été chaleureux et positif. RMM a le sentiment de remplir sa mission et de combler un manque dans le marché des motos V-Twin et du custom au Canada.

Nous sentons l’incertitude qui règne quant au présent et à l’avenir de l’industrie du custom. La concurrence se fait pressante tout comme la force du dollar et le marché mondial. Notre présence à la récente exposition de Cincinnati le V-Twin Expo (voir reportage dans cette parution) nous a montré que le marché américain était fragile et que les entreprises américaines pensent à se tourner vers le marché canadien, malgré l’immensité de leur territoire par rapport au Canada.

Dites-le vous aussi!
info@revolutionmotorcyclemag.com



Show it!

Montrez-le!

Faites-nous voir vos talents de photographe
Envoyez-nous des photos de votre bike, vos voyages, vos partys, vos souvenirs sur la route, lors d’un événement, etc.

Les plus originales ou les plus inusitées seront publiées.
Chaque année la meilleure photo choisie sera publiée en pleine page.

Les photos doivent êtres identifiées à l’endos (nom, adresse et téléphone) avec une description. Celles accompagnées d’une enveloppe pré-adresssée et pré-affranchie seront retournées.

Pour les photos numériques faites parvenir à : info@revolutionmotorcyclemag.com

Par courrier :
REVOLUTION MOTO MAG
1302, Avenue Garden, Mascouche
Québec J7L OA4



International

International

Vous rêvez de nouveaux paysages et de nouvelles destinations, tout en profitant de votre passion de rouler en Harley ? Voici ce qu’il vous faut: l’Espagne avec Marco de H.Rent, un Québécois établi dans ce pays depuis 1980. Marco alias Bergy y fait la location de Harley depuis 2 ans et organise le Murcia Hot Rally avec trois associée SOTO, VILLA, ET MAKOLI depuis quatre ans.

Murcia avec ses 400 000 habitants est sa ville d’adoption. Située sur la côte est de l’Espagne, à 47 km au nord de Cartagène et à 50 km de la côte méditerranéenne, Murcia est la ville où les « tapas » ont été inventé. Dans certains bars, on en sert jusqu’à plus de 50 variétés.

Bien qu’il revienne au Canada de temps en temps, Marco n’a que des bons mots pour son nouveau pays : les gens sont chaleureux, les paysages sont pittoresques, le coût de la vie est abordable et la température est plus que confortable avec environ 300 jours ensoleillés par année, de quoi faire rêver ! En Espagne, on compte 150 000 amateurs de motos dont 25 000 roulent en Harley, en plus des nombreux visiteurs venus de partout en Europe.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Interview

Entrevue

Denis Babin
Pour tous ceux qui ont déjà ou qui n’ont jamais entendu parler de Denis Babin, laissez-moi vous raconter son histoire. Denis est né le 17 octobre 1957 à Rivière du Loup, au Québec. Son père travaillait pour le Canadien National à Trois-Pistoles et il est le plus jeune de deux enfants. Vers l’âge de 6 ans, il déménage avec sa famille à St-Quentin au Nouveau-Brunswick où son père fait l’acquisition du magasin général de son grand-père. C’est là que sa vie de petit garçon prend une direction annonciatrice de l’entreprise qu’il opère aujourd’hui.

À l’âge de 8 ou 9 ans, il s’installe dans le haut du garage paternel pour réparer des bicyclettes et pour développer ses atouts mécaniques. En 1973, à l’âge de 15 ans, il décide d’aller rejoindre son frère pour l’été et de travailler sur les chemins de fer de la Colombie-Britannique. Ayant connu l’aventure du voyageur, il abandonne l’école à Pâques pour aller travailler à Sept-Îles. Il n’avait qu’une idée en tête : s’acheter une moto. Deux mois plus tard, il repart pour Saut-Ste-Marie où il triche un peu sur sa date de naissance pour se faire engager dans la construction. Il a une confiance tellement inébranlable en lui-même qu’il réussit à devenir, en peu de temps le représentant ...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook