Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Chroniques
Peinture

Peinture

par Alain Panneton
Une des questions qui m’est le plus souvent posée par mes clients est «maintenant, comment j’entretiens ma peinture ? ». Ce n’est pas tout d’avoir une belle peinture éclatante ; il faut savoir la garder ainsi. Que votre peinture soit custom ou d’origine, l’entretenir adéquatement est un investissement intelligent. Nettoyer, enlever les insectes, polir, cirer sont autant d’actions nécessaires à l’entretien du revêtement de votre moto. Dans le but d’éclaircir le sujet, je me suis entretenu avec M. Jacques Trépanier, spécialiste dans l’entretien et le reconditionnement de la peinture. M. Trépanier m’a expliqué en quelques étapes comment entretenir une peinture.

La première chose consiste à bien observer l’état de votre peinture pour déterminerles actions à entreprendre pour obtenir un fini impeccable. Si la peinture est neuve, il faut la protéger avec une bonne cire de qualité. Si elle a connu de meilleurs printemps, les étapes d’entretien seront plus laborieuses. Prenez note que toutes...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Technique

Technique

par André Bobinas

Le GUIDON

Salut la gang ! De retour pour une autre discussion avec vous. Cette fois, nous parlerons des « bars », non pas ceux situés au milieu de nulle part où nous allons prendre un coup avec de bons amis et en bonne compagnie, mais bien les « handlebars » ou en bon français, le guidon. Nous parlerons de ce guidon auquel vous vous agrippez comme si votre vie en dépendait lorsque vous manoeuvrez dans une situation à « chier-dans-mes-shorts » et où seul un acte de Dieu pourrait vous en sortir, mais que miraculeusement vous y arrivez. Peut-être est-ce parce que vous aviez bien choisi votre guidon.

Règle 1 – Faire un compromis entre le confort et le « look »

Des poignées très près du réservoir à essence ou très hautes peuvent avoir un « look d’enfer » mais être très inconfortables. Optez pour un compromis et non les extrêmes ! Pour ceux qui ont moins de force dans les bras, des poignées au niveau des épaules vous demanderont moins d’effort...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Dites-le!

Dites-le!

Dans le coeur de chaque amateur de moto, on retrouve toujours un intérêt, à différents degrés, pour la course, la vitesse et l’accélération. On remarque présentement dans l’Est du Canada que la frénésie des courses d’accélération est de retour, laquelle avait diminué depuis quelques années. Par contre dans l’Ouest canadien, les « drags » ont toujours fait partie intégrante du monde de la moto et n’ont jamais perdu de popularité. Un bon nombre d’ateliers de performance ont même leur propre dragster.

La venue du V-Rod Destroyer Screaming Eagle par Harley-Davidson® en 2006 est peut-être la raison de la recrudescence de l’engouement pour les courses d’accélération dans l’Est du Canada. Plusieurs concessionnaires Harley-Davidson® ont leur équipe de course et font partie de la CMDRA (Canadian Motorcycle Drag Racing Association) qui promouvoit des courses tant dans l’est que dans l’ouest du pays (voir calendrier).

Si vous voulez avoir une montée d’adrénaline et voir une moto poussée à son maximum, observer et entendre parler des experts en performance, les voir travailler sur cette bête qu’est la moto, vous devez absolument assister à une course d’accélération. Et même si après avoir connu l’enthousiasme que suscitent ces courses, vous avez envie de sensations fortes, n’essayez pas d’en faire autant en sortant sur la route !

Dites-le vous aussi!
info@revolutionmotorcyclemag.com



Montrez-le!

Montrez-le!

Faites-nous voir vos talents de photographe
Envoyez-nous des photos de votre bike, vos voyages, vos partys, vos souvenirs sur la route, lors d’un événement, etc.

Les plus originales ou les plus inusitées seront publiées.
Chaque année la meilleure photo choisie sera publiée en pleine page.

Les photos doivent êtres identifiées à l’endos (nom, adresse et téléphone) avec une description. Celles accompagnées d’une enveloppe pré-adresssée et pré-affranchie seront retournées.

Pour les photos numériques faites parvenir à : info@revolutionmotorcyclemag.com

Par courrier :
REVOLUTION MOTO MAG
1302, Avenue Garden, Mascouche
Québec J7L OA4



Old School

Old School

Motocyclettes, choppers, bobbers, motos, scooters, Dites que je suis fou, mais c’est plus que de l’amour; je suis un passionné. Je pense, parle et rêve de motos. Quand je griffonne, ce sont des machines à deux roues et des peintures à flammes ! J’ai des revues de motos dans mon auto, au travail, dans mon garage et dans ma mallette. J’ai des livres sur les motos dans ma salle de bain, et depuis que j’ai connu Pascal l’éditeur de cette superbe revue, je passe mon temps à écrire des articles à leurs sujets…merde ! Parfois je pense que j’ai un sérieux problème. Je crois être possédé par les démons de la moto depuis l’âge de 7 ans. Peut-être suis-je psychiquement atteint d’une psychose-de-la-moto ou « chopper-psychose », définit comme étant une condition peu connue démontrant des symptômes de pensées extrêmes, de grandes périodes de fixation, un sourire diabolique, et de longues heures sans sommeil ! Il est aussi...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Entrevue

Entrevue

HARLEY-DAVIDSON LAVAL
Machiniste de métier, Laurent B Groulx est un passionné de mécanique. C’est le 6 mai 1949 qu’il se lance en affaires et fonde un petit « garage » de réparation d’autos et de motos qu’il choisit de localiser à Laval sur le boulevard des Laurentides et qu’il nomme Pont-Viau Motorcycles Sport. À ce moment-là, il était loin de se douter de l’ampleur que prendrait son commerce. Au fil des ans, en plus de faire de la mécanique, Laurent ajoute à ses cordes la vente de motocyclettes de toutes marques ; Harley-Davidson, bien sûr, mais aussi Honda, Triumph, BSA et Norton, pour n’en nommer que quelques unes.

Avant même de partir à son compte, Laurent Groulx avait déjà fondé une famille de six enfants avec son épouse Rachel. Tous les enfants ont travaillé à un moment ou un autre dans l’entreprise familiale au cours des années, particulièrement, Jean-Guy (qui est le propriétaire actuel), Michel (qui est technicien spécialisé depuis plus de 30 ans) et Lise (qui a travaillé auprès de ses frères pendant près de 20 ans). Suite au décès de Laurent en 1981, l’entreprise revient...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook