Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Chroniques
Peinture

Peinture

par Alain Panneton
De Samourai à Samahain (suite)

Maintenant que les couleurs sont bien définies et que le style des feuilles est établi, il ne reste qu’à terminer le projet. À partir d’ici, il s’agit de remplir les espaces vides, un peu comme une peinture à numéro, et de rééquilibrer les couleurs au fur et à mesure que l’on avance.

Photos 1 et 2 : Ici je commence le détail des esprits s’échappant des bas-fonds de la partie foncée (représentant la terre) avec du rouge transparent mélangé avec du noir. Les mêmes esprits grimperont sur les côtés du cadre et du réservoir.

Photo 3: Je continue à remplir l’espace occupé par les feuilles sur l’aile d’en arrière. Les dessins, crânes et symboles païens sont masqués afin de préserver le blanc perle sous-jacent.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Technique

Technique

par André Bobinas
Hi ha, le printemps est arrivé! En ce moment, il me prend une envie incontrôlable de ramener à la vie ce monstre V-twin qui gît dans le garage. Le laisser réchauffer, écraser la poignée du frein avant et laisser tomber le marteau, où là il pourrait relâcher toute sa furie sur le plancher du garage. Une fumée satanique envelopperait l’aile arrière de la moto ainsi que le garage. Hum ! Je suis peut-être mieux d’oublier ça. Ils vont encore appeler les pompiers !

Eh bien oui, cette chronique tourne autour des pneus, ces mystérieux beignes noirs fabriqués de polymère, carbone noir, silica, résine, sulfure, aramide, nylon et bien sûr de caoutchouc qui font rouler vos motos. Ils viennent sous différentes formes de radiaux, bias ou bias ceinturés (observez la construction sur les shémas 1, 2 et 3). La plus vieille technologie (le pneu bias ceinturé) est conçue pour des motos plus lourdes. Ces pneus ont la capacité de supporter une plus grande charge, mais ...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Nos lecteurs

Nos lecteurs

Swamp Rat Special
Avant tout, je voudrais remercier mes « frères » pour m’avoir aidé avec ce projet. Dirty Bill, mon bras droit, Art « Sparky » Snow, le génie électrique (qui roule en Triumph 1968), André « Bonhomme », Birk et Bruce qui ont appliqué la peinture. Ce projet a débuté en 2004. Nous étions dans le garage à regarder des magazines de motos, buvant de la bière et discutant de ce que les gens appelaient des « choppers ». Dans le temps, les « choppers » étaient des motos réduites au minimum. Si vous n’aviez pas besoin d’un morceau, il n’était plus là. Nous avions décidé que nous construirions un « chopper » classique. J’avais un vieux cadre « wishbone » de 1948 et un moteur de FLH-Panhead 1959, ce qui était un bon début. En fouillant autour du garage, nous avons trouvé une aile de 5 pouces de large chromée, une fourche « springer » (allongée de 4 pouces) provenant de la compagnie Jammer, une roue avant « Hallcraft » de 21 pouces équipée d’un frein à tambour de 3 ½ pouces sur laquelle nous avons posé un pneu H-D / Dunlop D402F. En continuant nos recherches, nous avons déterré une roue arrière en broches de 16 pouces munie d’un frein à tambour mécanique et un pneu Eagle A/T de Goodyear (ça, c’est du classique !), un réservoir à essence de Sportster et deux carburateurs Linkert M-74. Étonnant tout ce que vous pouvez trouver dans le grenier ! Pas mauvais comme début !

Dites-le vous aussi!
info@revolutionmotorcyclemag.com



Montrez-le!

Montrez-le!

Faites-nous voir vos talents de photographe
Envoyez-nous des photos de votre bike, vos voyages, vos partys, vos souvenirs sur la route, lors d’un événement, etc.

Les plus originales ou les plus inusitées seront publiées.
Chaque année la meilleure photo choisie sera publiée en pleine page.

Les photos doivent êtres identifiées à l’endos (nom, adresse et téléphone) avec une description. Celles accompagnées d’une enveloppe pré-adresssée et pré-affranchie seront retournées.

Pour les photos numériques faites parvenir à : info@revolutionmotorcyclemag.com

Par courrier :
REVOLUTION MOTO MAG
1302, Avenue Garden, Mascouche
Québec J7L OA4



Old School

Old School

« SPARKY »

Je me souviens de ces mots-là qui résonnent dans mes oreilles comme si c’était hier, mais cela fait déjà trente ans de ça. Mon chum George était un peu « irrité » à cause de moi, car je ne suivais pas les procédures de base à la lettre. Voyez-vous, George quittait sa job de mécanicien à la marina du coin pour aller travailler à la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et j’étais celui qui devait le remplacer. Le problème était qu’à 17 ans, mon coffre d’outils était beaucoup moins garni que le sien. Inutile de vous dire qu’il fallait que j’enregistre au plus vite toutes ces données qu’il m’était difficile d’assimiler avant qu’il ne parte pour de bon, et cela n’était pas de la petite bière. George était et est sans aucun doute le meilleur mécano que j’ai eu la chance de connaître pour trouver et résoudre le problème d’une panne de moteur et ces quelques mots je n’ai jamais oublié ...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Entrevue

Entrevue

HARLEY-DAVIDSON SHERBROOKE
Parfois il y a des endroits où dès qu’on y rentre, on se sent comme chez soi. C’est le cas du concessionnaire de moto Harley-Davidson de Sherbrooke. Dès que j’ai mis les pieds dans le magasin, j’ai apprécié la courtoisie des employés et l’ambiance conviale. J’ai aussitôt été accueilli par Martin, le propriétaire de l’entreprise, qui m’a fait visiter les lieux de A à Z. Martin me raconta qu’il n’en est pas à sa première entreprise. Malgré son jeune âge, il possède depuis quelques années plusieurs stations-service dans la région. Sa passion pour tout ce qui est véhicule à moteur est donc évidente et se reflète dans le choix de ses commerces !

Sherbrooke H-D est le dernier-né des concessionnaires Harley-Davidson au Québec. Ouvert en octobre 2006, le commerce a une superficie de 24 000 pieds carrés sur deux étages. En entrant, on remarque que rien n’a été négligé, surtout la belle décoration. Et comme tout bon concessionnaire, le magasin a des départements de pièces, de vêtements et de mécanique. Les amateurs de performance ...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook