Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Motos en vedette
Atomic

Atomic

de Classic Steel.
Je suis présentement assis au comptoir du « showroom ». Le grand Luc est assis en face de moi et me bloque malheureusement la vue sur ce superbe projet fraîchement complété. J’avoue que j’aime bien mieux besogner sur mes motos en atelier que d’être assis à essayer de composer un texte qui réussira à faire comprendre l’ampleur du projet qu’a représentée la construction de ce « bike ».

Hum ! Ce « bike », enfin, je peux simplement le regarder, l’admirer ; il me fait vraiment « tripper » ! L’admirer me fait également revivre un peu la souffrance qui a été nécessaire à sa conception et sa mise au monde. J’ai vraiment poussé fort ! Combien d’heures, de dessins, d’essais, d’erreurs, de cassage de tête que cela m’a causés ? Incroyable ! On se lève un matin avec une nouvelle idée en tête, pas tout à fait la même qu’en finissant la veille, que voulez-vous ! Voilà, la journée d’hier est « scrap » ! Le petit morceau usiné n’arrive pas tout à fait avec l’autre, ça ne fait pas vraiment joli ou ce n’est pas hyper fonctionnel. On recommence à zéro. C’est ça monter un « show bike » !

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Blade

Blade

Rat Shop Custom Bikes
Blade ! Prédateur de sa propre espèce et craint de la race humaine, race qu’il essaie tant bien que mal de protéger. Tel est le destin de cet être issu de l’union d’un enfant de la nuit et d’une femme. N’appartenant ni à la lumière ni aux ténèbres, renié d’une part et craint de l’autre, il doit malgré tout se servir de son instinct et de son sens du bien pour survivre dans ce monde qui le damna à la naissance. Sa vie étant ce qu’elle est, il utilise ses pouvoirs issus des ténèbres pour chasser et éliminer les vampires. Pourquoi ce personnage torturé n’utiliserait pas une moto comme arme de combat dans sa guerre aux vampires ? Ou du moins c’est ce que Fred Vaillancourt du Rat Shop, éternel amateur de bandes dessinées, se demanda. Après avoir construit le Punisher et ensuite le Spawn, Fred en remet en nous présentant le Blade.

C’est lorsqu’un nouveau client, M. Jean Poitras, se présenta à son atelier que le projet prit racine. M. Poitras avait acheté un châssis roulant avec moteur TP 121 pouces cubes « Diamond Cut » et transmission de côté droit à six vitesses. Il voulait que sa moto soit assemblée chez Rat Shop. Après quelques échanges avec le client, le projet qui devait être plutôt simple prit de l’ampleur. Pourquoi pas une moto d’exposition ?

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Patience

Patience


Kreater Custom Motorcycle
Alors que j’étais assis au bar avec George et que nous sirotions quelques Corona en nous remémorant la naissance de Patience et que nous réalisions du même coup son unicité. Elle portait en elle la combinaison d’une moto sport et d’un « bobber » traditionnel. Est-ce que cela faisait d’elle un « spobber » ou bien un « bobbert » ? Patience nous a prouvé tout au long du trajet qui nous menait vers Spokane à Washington en passant par les magnifiques montagnes de la vallée d’Okanagan qu’elle n’avait rien de moins qu’une belle agilité sur la route. Sa première apparition en public eut lieu au Salon de la moto de Spokane où la police locale a dû nous escorter jusque sur les lieux de l’évènement, car George éprouvait quelques difficultés à retirer sa main de l’accélérateur.

Patience a pris forme à partir d’un squelette que Jeff Vander Zalm a acquis chez Kreator West et qui nous a ensuite été expédié à Toronto pour être complété. À l’état de squelette, elle était constituée d’un cadre, d’un moteur, de roues, de fourches ainsi que de freins arrière de marque Buell.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Jazz

Jazz


Brent / Cycle Boyz Customs
Cela fait déjà sept ans que mon frère et moi sommes propriétaires de Cycle Boyz et que nous construisons des motos de tous genres pour nos clients. J’ai décidé qu’il était temps de réaliser quelque chose pour moi. Je voulais bâtir quelque chose que je pourrais conserver, quelque chose qui me ressemblerait sans être attiré par tout ce qui venait de l’extérieur. Je ne voulais pas me laisser influencer par l’attrait commercial, les contraintes, l’influence de la clientèle ou le temps. Un seul facteur me limitait, l’argent. Et c’est ce dont il s’agit de toute façon, n’est-ce pas ? Je vous le dis, construisez ce que vous pouvez vous permettre, vous n’êtes pas obligés de dépenser une fortune, et profitez-en bien.

Quatre-vingt dix pour cent de nos constructions sont faites à partir de pièces machinées. Je savais que ce n’était pas ce que je voulais, car les nouvelles pièces n’ont tout simplement pas d’âme en ce qui me concerne. Le hasard a mis sur ma route un amour de jeunesse par l’entremise d’un ami. Ce vieux copain étant un passionné de la vitesse décida d’acheter ma moto personnalisée actuelle, à la condition que je reprenne ma vieille Harley FXE 1981 en échange. Oh yes !

J’ai acheté cette moto en 1996 quand j’avais 19 ans. Cet engin était un beau Shovelhead FX et je pourrais dire que c’est elle qui est responsable à 90 % de ma ...

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.





ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook