Revolution Motorcycle Mag, Le premier magazine canadien de Motos Custom FRANÇAIS  |  ENGLISH


NOUS JOINDRE
LIENS

Motos en vedette
Deathtrap Bike

Deathtrap Bike

Par Mad Paris

Situé à Brandon au Manitoba, Cycle Boyz est un constructeur de motos entièrement personnalisées et un atelier de réparation. L’entreprise a été fondée par deux frères, Derek, un technicien certifié de Harley-Davidson, et Brent, un fabricant de divers objets en acier.

Cycle Boyz est vraiment un atelier à tout faire. Si votre Twin-cam a besoin de plus de grognement ou si votre projet actuel requiert un réservoir à essence unique ou un siège en cuir avec motif, les Boyz peuvent vous les fournir ! « Ce n’est pas un passe-temps ou un travail pour nous, c’est une dépendance et une véritable passion ! »

Deathtrap est une moto qu’un camarade des Boyz s’était procurée en échange d’un Hot-Rod, mais qui était maintenant un beau projet de moto qui n’a jamais été complété. Le copain a fini par déménager à Burbank en Californie et a demandé à Cycle Boyz de finir la moto pour lui. Ce qui semblait être une tâche simple s’est transformée en un projet de taille.

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



LLMC

LLMC

Par Alex Sirois

Le LLMC 78 est une réalisation qui me ramène dans mes plus vieux souvenirs de snowboard, un feeling de liberté et d’individualité qu’on ressentait dans les débuts du snowboard et du skateboard.

Quand Phil de Roquechop Design et moi avons travaillé sur mon premier bike, on a effectué quelques modifications, rien de fou. Puis j’ai développé un oeil beaucoup plus critique et comme dans tout ce que je fais, j’ai voulu pousser ma passion plus loin, avec mes goûts et mes influences, entre autres 4Q, Love Cycle, Pangea Speed, Eightysix Channel et Roquechop Design. Ainsi, avec l’aide de Phil, j’ai élaboré une vision et une attitude pour le 78. Je voulais un bike très minimaliste et très « tight ». De son côté, Phil voulait un bike « à coche », esthétiquement et mécaniquement. Tous deux, on voulait une machine qui allait rouler et non seulement être dans une salle d’exposition.

 

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.



Vaya Con Dios

Vaya Con Dios


Par Brian Murray

Vaya con Dios a vu le jour grâce à une rencontre avec Jason Glatt de Suicide Cycles inc., de Surrey en Colombie-Britannique. Jason est venu voir une nouvelle paire de roues de broche que j’avais à vendre. Je lui ai mentionné que j’avais envie de construire un autre chopper avec un cadre rigide. Jason m’a dit qu’il était intéressé à acheter mes jantes et qu’il pouvait me construire n’importe quel style de cadre que je désirais. Cela dit, nous avons décidé de troquer la valeur de jantes pour couvrir le coût de la construction d’un cadre rigide unique en son genre.

Au cours des mois qui ont suivi, je m’arrêtais devant l’atelier de Jason de temps en temps pour examiner ses différents projets tout en cumulant une foule d’idées pour ce cadre que je voulais monter, tant dans ma tête que sur papier. À cette époque, j’avais décidé que Vaya con Dios serait un vrai chopper, hors pair sur tous les aspects, un « bike » qui ne serait certainement pas banal.


Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




Rediculous

Rediculous


Par Alain W. Bélisle

Comme chaque année, l’équipe du magazine Revolution se fait un devoir de parcourir le pays afin de visiter nos différents partenaires et amis qui travaillent dans le monde du V-twin et nous permettent de bien suivre l’évolution fantastique de l’industrie. Cet automne ne fit pas exception. Nous sommes donc allés saluer nos amis de la Colombie-Britannique que nous savons extrêmement créatifs.

C’est lors de l’une de nos randonnées dans les paysages fantastiques de l’Ouest canadien que nous avons fait une rencontre marquante. Vous pensez certainement que nous parlons d’un gigantesque Wapiti ou à un troupeau de mouflons, ce qui est très commun sur les routes là-bas, ou pire encore, à un féroce grizzly. Non, rien de cela. Cette remarquable rencontre n’avait rien à voir avec les beautés naturelles qu’offre cette région. Toutefois, nous avons été surpris par cette impressionnante bête mécanique qu’est Rediculous, création de Cherry Customs et propriété de Roger Harris. Cette rencontre fut un véritable coup de foudre. Nous devions impérativement partager avec vous la découverte de cette nouvelle espèce.

 

Abonnez-vous à Revolution Motorcycle Mag
maintenant pour obtenir les articles complet.




ACCUEIL  |  ABONNEMENT  |  LIENS & |  NOUS JOINDRE  |  VIDÉOS
ÉVÉNEMENTS  |  CHRONIQUES  |  MOTOS EN VEDETTE
MISS REVOLUTION  |  SECTION TATTOO
COPYRIGHT © V2REVOLUTION.COM
PROPULSÉ PAR LATE NIGHT STUDIO



Facebook